Christophe, Gilles et Patrice – Ti Digor

Publiée le 18/11/2022

L'entreprise qui rend la domotique plus accessible et sécurisée pour tous et notamment les personnes handicapées

La maison connectée est-elle exclusivement l’apanage des férus de technologie ? Pour Patrice, Gilles et Christophe, la réponse est assurément non. À rebours de cette idée, ils créent Ti Digor (bâtiment accessible en Breton) « une entreprise qui rend la domotique accessible et sécurisée pour tous notamment les personnes handicapées ». Une promesse audacieuse qui leur permet de s’imposer dans le marché concurrentiel du bâtiment.

Des expertises complémentaires

Lorsqu’ils créent leur entreprise avec l’appui de BGE Morbihan en 2017 dans le cadre du dispositif AGEFIPH, les trois Bretons sont convaincus que la complémentarité de leurs expertises fait la force de leur projet. Patrice, technicien chevronné dans le bâtiment, Gilles expert en réseau informatique/domotique et Christophe, gestionnaire expérimenté et commercial, font bénéficier leurs clients, en particulier ceux atteints – comme eux- de surdité, du confort de la domotique moderne tout en rendant leur maison plus sûre et accessible. 

L’entreprise travaille aussi bien avec des particuliers que des constructeurs. Grâce à des aides techniques que la population handicapée bénéficie avec la MDPH (Maisons Départementales des Personnes Handicapées) et au dynamisme du marché du bâtiment, Ti Digor a très vite connu son rythme de croissance en triplant son chiffre d’affaires en 2 ans. Pour continuer à se développer, elle a recruté deux nouveaux salariés du bâtiment en situation de handicap. Une démarche engagée alors que le taux de chômage est deux fois plus élevé pour les travailleurs reconnus handicapés. 

Ti Digor

Notre mission : faciliter le quotidien des malentendants avec la domotique !

Nous avons interviewé la SAS Ti Digor dans le cadre de la SEEPH 2022 (Semaine Européenne pour l’Emploi des Personnes en situation de handicap du 14 au 20 novembre 2022).

Depuis combien de temps êtes-vous en activité ?

Nous avons créé Ti Digor le 23 juin 2017, mais ça faisait déjà un an et demi que le projet existait.
Nous sommes 3 associés sourds :
• Patrice PONDAVEN, Directeur général, électricien, (tertiaire et résidentiel) titulaire d’un CAP en électricité,
• Christophe KERAVEC, Président, gestionnaire expérimenté et commercial
• et Gilles CROZAT , Directeur général , expert en réseau informatique et Intégrateur Domotique
Nous proposons à notre clientèle, souvent elle aussi atteinte de surdité, des offres de domotique pour rendre leur maison plus sûre et plus accessible.

Comment avez-vous été accompagnés pour la création de votre entreprise ?

Nous avons été accompagnés par BGE Morbihan pour la partie étude de marché et business plan. Nous avons travaillé ensemble au montage administratif et financier de l’entreprise. Nous avons également été accompagnés par l’Agefiph* qui nous a permis de bénéficier de conseils sur l’entrepreneuriat en situation de handicap et d’aides dédiées.

Comment s’est développée l’entreprise et avez-vous rencontré des difficultés ?

Nous avons commencé avec des chantiers résidentiels dans la région de Vannes. Puis, avec les années, nous nous sommes étendus dans le Morbihan. Aujourd’hui nous nous déplaçons dans la France entière. Depuis 2017 le chiffre d’affaires de l’entreprise a quadruplé, nous permettant d’embaucher 5 techniciens, sourds également, et une secrétaire malentendante.
Les difficultés que nous avons rencontrées étaient surtout liées à la communication envers le monde des entendants. Heureusement, grâce à l’Agefiph*, nous avons un interprète professionnel qui nous assiste quand c’est nécessaire : il nous accompagne en rendez-vous chantier, en formation, etc.

Quelle est votre plus grande réussite ?

Notre plus grande réussite et surtout notre plus grande fierté, c’est d’être capables, malgré nos handicaps auditifs, de tenir une entreprise où ne travaillent que des sourds et malentendants. C’est notre façon de nous battre contre un taux de chômage qui est deux fois plus élevé pour les personnes en situation de handicap.

Quel conseil donneriez-vous à une personne qui voudrait entreprendre ? et à une personne en situation de handicap en particulier ?

Si la personne en situation de handicap a un projet, qu’elle n’hésite pas à se lancer, il ne faut pas avoir peur. Il existe de nombreuses aides sous différentes formes pour réussir à mener son projet à bien : BGE dans l’aide de la création, l’Agefiph dans l’aide financière et bien d’autres !

Chez BGE nous accompagnons tous les profils quel que soit leur contexte en prenant en compte les spécificités de chacun, alors, si vous avez envie d’entreprendre, venez nous rencontrer !

 

* : Agefiph : Association nationale de gestion du fonds pour l’insertion professionnelle des personnes handicapées. (lien page partenaire)