Accueil > Communauté BGE : Portraits d'entrepreneurs

Oscar
Nantes

« En tant que dirigeants notre job est de trouver des solutions. Objectif Relance nous a permis d’en identifier. »



Fondateurs : Julie Failler, Sandrine Billard et Jordan Biliec
Ville : Nantes
Activité : Artisanat

Oscar : Se relancer dans un secteur à l’arrêt.

 
Comment surmonter la crise lorsque son secteur d’activité est à l’arrêt ? Cette question, Julie se la pose quotidiennement. Avec Jordan et Sandrine, ses associés,
elle dirige Oscar. Une société nantaise de 10 collaborateurs exerçant dans le secteur de l’événementiel. Avec Objectif Relance, BGE l’aide à trouver des réponses
.


Hermès, Roland Garros, Rock en Seine, Publicis, Havas, Airbus… les clients d’Oscar sont aussi prestigieux que variés. Pourtant cette PME nantaise (10 collaborateurs), créée en 1994, qui propose aux organisateurs un système de billetterie et des accessoires d’identification (badges, bracelets, lacets...) pour gérer les accès aux évènements, est aujourd’hui en difficulté.
 

Anticiper l’après-crise en re-travaillant les fondamentaux


Dès l’annonce du confinement, les 3 dirigeants réagissent vite. Ils obtiennent un Prêt Garanti par l’Etat pour couvrir une perte d’activité estimée à 98%. Ils sollicitent aussi le dispositif de chômage partiel pour leurs 7 salariés. À la suite d’une communication de l’Agefice (Fonds d’Assurance Formation (FAF) du Commerce, de l’Industrie et des Services), Julie complète un formulaire et la voici embarquée dans Objectif Relance.

« À partir de ce moment-là l’idée était de dire ‘ok, c’est compliqué, mais nous devons anticiper la suite’ ».

Cette formation de 2 semaines déployée par BGE et financée par l’Agefice est dispensée 86% en ligne. Elle alterne rendez-vous individuel et formation collective en petit groupe de 5 entrepreneurs de secteurs différents. « Objectif Relance nous a permis de revoir les fondamentaux et de redéfinir un plan d’action concret, notamment sur des projets que nous avions laissés en suspens. »
 

Connaître un rebond plus rapide


Pour Oscar, cela s’est matérialisé par la constitution d’un dossier de labellisation « Imprim’vert ». Une nécessité pour travailler avec certains clients. « Nous avons aussi relancé nos recherches pour trouver de nouvelles matières plus durables et Made In France pour nous différencier. »

« Si seule une reprise de l’activité nous permettra de surmonter la crise, nous espérons connaître un rebond plus rapide grâce à
Objectif Relance. »
Conclut l'entrepreneure.
Accompagné(e) par BGE national
Partager