Accueil > Communauté BGE : Portraits d'entrepreneurs

La FaRondole
Dijon (21)

« Je me sens tellement épanouie, heureuse et UTILE dans ma nouvelle vie que je voudrais que les journées durent au moins 30 heures »



Fondateurs : Nathalie Udvardi-Lachaise
Ville : Dijon (21)
Activité : Commerce
Demandeuse d’emploi, Nathalie Udvardi-Lachaise ou ‘Natty’ a été orienté par POLE EMPLOI sur la prestation ACTIV CREA. Elle a pu exprimer son idée et travailler les premières étapes d’une création d’activité : ai-je les compétences ?, la posture entrepreneuriale ?, le marché est-il porteur ?  Très vite elle a intégré la formation intensive « Demain Je Crée » (mai 2020) qui lui a permis de booster sa confiance en elle et son projet entrepreneurial en le travaillant aux côtés de 11 autres entrepreneurs. Une expérience unique qui plus est en pleine sortie de confinement. Les liens entre les stagiaires devenus entrepreneurs en ont été renforcés. Aujourd’hui, ils ont gardé contact et Natty a plaisir à les voir régulièrement notamment à l’occasion d’un événement BGE ou d’un café dans sa boutique !

" Il n’est jamais trop tard pour franchir le pas : c’est à 46 ans que je prends la décision de quitter mon emploi salarié, avec une idée bien précise en tête. Un projet que je gardais jusqu’alors pour moi et mon entourage. Adepte des dépôts-vente et autre vide dressing, j’avais de plus en plus de mal à trouver pièce à ma morphologie changeante. Ce qui était auparavant un moment ludique s’est rapidement transformé en épreuve.

J’ai donc décidé de me lancer dans l’aventure de l’entreprenariat, ne sachant pas si j’avais les épaules faites pour cela. Mais il était hors de question d’avoir à regretter plus tard ce non- choix. Ouvrir un dépôt-vente de prêt à porter pour femmes aux formes gourmandes s’est imposé à moi. Quitter le « confort » d’un emploi salarié ne s’est pas fait sans consensus et échange au sein de ma famille. J’ai eu la chance d’avoir son appui et son soutien. Ensuite, tout s’est accéléré au fil de mes rencontres et tout particulièrement, celle avec ma conseillère à Pôle Emploi. Elle a été la première à mettre des mots sur ce projet et surtout à m’orienter vers un organisme qui me guiderait tout au long de cette création d’entreprise.

De mon ancien métier de conseillère Retraite, je garde le goût des échanges avec les clientes, attentive à leurs parcours et leurs attentes. Mon activité consiste certes à proposer des vêtements et articles de mode d’occasion (et parfois neufs !) mais l’essentiel se trouve ailleurs. Ma plus grande satisfaction aujourd’hui : des clientes qui reviennent et qui n’hésitent plus à m’appeler en cabine d’essayage (en oubliant parfois de fermer le rideau) pour un avis, un conseil, un regard critique mais toujours bienveillant. Alors que certaines n’osaient pas essayer les vêtements.

Prochain objectif : l’éducation du sac et de la penderie. J’aimerais arriver à faire en sorte de ne plus donner d’emballage pollueur et mettre en place le système « un vêtement entrant, un vêtement sortant ».

Pour conclure, je me sens tellement épanouie, heureuse et UTILE ma nouvelle vie que je voudrais que les journées durent au moins 30 heures."

La Farondole - 17 avenue de Langres - 21000 DIJON

https://www.facebook.com/lafarondole/
 
Accompagné(e) par BGE Perspectives
Partager