Accueil > Actualités

Actualités

Boris Ravignon VP Grand Est : notre rôle est de créer un écosystème économique favorable pour les entreprises


19 avril 2022



Avec 25.2 % d'entreprises créées en 2021, Grand Est est la région métropolitaine qui a le plus entrepris. Boris Ravignon, Vice-président en charge de l’économie, des fonds européens et de la commande publique, détaille la stratégie de la Région pour le développement de ces petites entreprises.
 
  • En 2021, la Région Grand Est est celle qui a connu un plus fort taux de création d’entreprises en métropole (25.2%), quelles en sont – selon vous – les raisons ?
 
La Région Grand Est mène une politique aussi efficace qu’exemplaire en faveur de l’entrepreneuriat, que nous avons consacrée dans le cadre de notre stratégie de développement économique « Be Est entreprendre ».

Grâce à cette stratégie, nous accompagnons les créateurs des entreprises, ainsi que les repreneurs dans l’ensemble de leurs parcours aussi bien en terme de formation et d’aides au financement.

Nous sommes particulièrement sensibles aux projets développés par les jeunes, une catégorie particulièrement active qui à cœur de s’engager dans l’entrepreneuriat. Afin de les accompagner, nous possédons un dispositif nommé « Chèque CREA » qui s’adresse aux demandeurs d’emploi ou aux personnes de moins de 30 ans et leur permet de bénéficier d’un accompagnement auprès d’opérateurs labélisés.

Plus de 3 000 de ces chèques ont été remis par la Région en 2021, la première année de lancement de ce dispositif.
Les résultats de nos politiques semblent refléter son efficacité. Aujourd’hui, nous constatons une très belle dynamique de création d’entreprises dans notre région : 15 693 créations d’activités au second trimestre 2021, dont 6 000 hors micro entreprises.

La force de notre territoire c’est aussi la formidable synergie qui existe, entre les entreprises, ainsi que les opérateurs locaux spécialisés dans l’accompagnement des futurs entrepreneurs, à l’instar de BGE Réseau. C’est justement l’esprit qui anime le Réseau Be EST Entreprendre, qui rassemble les acteurs publics et parapublics dont la Région Grand Est, prêts à intervenir auprès de chaque porteur de projets afin de leur faire bénéficier d’un accompagnement sur mesure.
 
  • Comment les collectivités territoriales telles que les régions peuvent-elles favoriser la croissance de ces entreprises ?
 
En tant que Région, notre rôle est de créer un écosystème économique favorable pour l’implantation de nos entreprises et leur développement sur notre territoire.
 
Pour satisfaire cet objectif, dans le cadre de nos politiques pour l’emploi, nous mettons l’accent sur la formation pour répondre aux besoins de recrutement des acteurs économiques. C’est un axe fort de notre stratégie. En décembre dernier, nous avons lancé la Mobilisation générale pour l’emploi en Grand Est afin de coordonner l’ensemble des acteurs de l’emploi et de la formation et ainsi, mettre en œuvre une action commune pour remédier au nombre de demandeurs d’emploi et aux difficultés de recrutement des entreprises.
 
L’innovation joue également un rôle clef dans le développement de nos entreprises. Notre objectif est de conforter et d’inciter les entreprises à revoir leur modèle d’affaires afin d’être plus performantes en adoptant de nouveaux modes de production, en optimisant leurs couts énergétiques et en intégrant les nouvelles technologies. La traduction concrète de cette vision s’est incarnée par le plan « Industrie du futur » que nous avons lancé en 2016, puis notre plan de relance le Business Act que nous avons déployé suite à la crise économique de 2020.
 
Notre région possède des secteurs d’excellence qui participent pleinement au rayonnement de notre territoire. Nous sommes la première région exportatrice après l’Ile de France et 40% du PIB régional est lié à l’export. Ainsi, afin de conforter cette dynamique, nous avons mis en place la stratégie Be-EST Export afin de soutenir les entreprises qui ont la volonté de se développer à l’international et conquérir de nouvelles parts de marché.
 
 
  • Quelles sont les priorités de la région en matière de développement économique ?
 
A l’aune des grands bouleversements que traverse notre société, nous sommes convaincus que la transition écologique, le numérique et la modernisation de notre appareil industriel et de notre système de santé, incarnent les quatre moteurs de changement sur lesquels nous devons nous appuyer pour conduire nos politiques publiques.
 
Cette réflexion nous l’avons transcrite dans notre second plan de relance : le Business Act #2, adopté en décembre 2021, qui rompt avec la logique de guichet qui prévalait pour offrir aux entreprises un véritable parcours de transformation par le prisme des moteurs de changements évoqués précédemment.
 
A partir de ce constat, les groupes de travail à l’origine de ce plan de relance, ont identifié des objectifs majeurs à atteindre autour de ces quatre enjeux :
  • La décarbonation de notre économie ;
  • Utiliser la commande publique comme levier de la relance économique, du développement durable et de l’innovation ;
  • Miser sur les biotechnologies et la chimie du végétal ;
  • Développer la culture de l’export
 
  • Comment des acteurs comme BGE Alsace-Lorraine permettent-ils d’y répondre ?
 
BGE Alsace-Lorraine figure parmi les partenaires incontournables que compte la Région Grand Est pour mener ses projets, au service de la croissance de notre économie régionale.
 
À terme, notre collectivité a pour ambition de créer les « Instituts Grand Est Transformation », qui rassembleront une large communauté d’offreurs de solution, prêts à répondre aux besoins spécifiques des entreprises implantées sur notre territoire.
 
Pour atteindre cet objectif, nous allons avoir besoin de partenaires solides en capacité d’apporter des solutions concrètes pour accompagner les acteurs de l’économie dans leur processus de transformation. C’est là que réside la force de notre Région qui dispose déjà d’un grand réseau d’opérateurs prêts à mettre leur expertise au service de la créativité, de l’innovation et de la transition écologique.
 



PARTAGER

À la une


Les conseils de BGE pour entreprendre

Parce que bien connaitre son métier ne suffit pas pour devenir entrepreneur,

Lire la suite

Participez au concours Talents des Cités 2022 !

LE ministère de la ville et Bpifrance lancent la 21è édition du Concours...

Lire la suite